Mieux comprendre le Big Data

City of the Big Data

Mieux comprendre le Big Data

Nous vivons dans une ère d’explosion des données numériques émises à chaque instant par les particuliers et les entreprises via les différents appareils connectés (ordinateurs, smartphones, tablettes, etc.). Ces informations sont devenues tellement volumineuses qu’il est impossible de pouvoir les stocker dans un simple outil de stockage des données.

L’ensemble des techniques utilisées pour traiter cette masse considérable de données est communément appelée Big Data (ou encore Méga Données ou Données Massives). Parmi les pionniers qui ont commencés à utiliser cette nouvelle technologie, on retrouve : Yahoo, Facebook et Google.

La triple problématique qu’essaie de résoudre le Big Data, encore appelée la règle des 3V, traite de 3 variables, à savoir: Volume (des données à traiter), Variété (des données disponibles) et Vélocité (fréquence de collecte et de partage de ses informations).

Le Big Data et les entreprises

Améliorant la prise de décision des entreprises, le Big Data a envahi tous les domaines; de la recherche à la santé, le marketing, le transport, la finance, etc. Dans le marketing par exemple, cette technologie permet l’identification des préférences des consommateurs et donc une meilleure personnalisation de l’offre publicitaire. Dans le secteur de la santé, le Big Data est capable de donner des traitements et des conseils personnalisés en lien avec les appareils connectés.

En ce sens, la collecte des données et leur utilisation par les entreprises doit être compatible avec les exigences de la CNIL, et ce dans le but de protéger les données à caractère personnel.

Peut-on faire confiance au Big Data ?

Théoriquement, le Big Data permet de protéger les données personnelles des internautes mais ce point reste toujours discutable. En effet, l’hyper-connectivité qui caractérise notre époque pousse au questionnement à l’usage du Big Data. Par exemple, de plus en plus de personnes utilisent leurs cartes bancaires pour payer sur le internet, utilisent le GPS, font des recherches ciblées, s’échangent des fichiers personnels, etc. Toutes ces informations sont donc potentiellement collectables, traitables et analysables.

D’après une enquête d’opinion menée par Harris Interactive, la majorité des français (61%) ne connaissent pas le Big Data et n’ont en jamais entendu parler contre 36% qui ont vaguement entendu parler de ce concept. Aussi, les statistiques indiquent que 28% des français ne veulent pas donner leurs données personnelles sur le net afin d’éviter tout risque de fuite ou d’utilisation non autorisée de leurs informations personnelles.

En ce qui concerne l’utilisation des données confidentielles dans les secteurs des Big Data, les résultats ont montré que les personnes se méfient surtout des données révélées aux réseaux sociaux, aux sites des grandes distributions et aux boutiques en ligne.

Au final, il faut savoir que l’arrivée du Big Data est en train de bouleverser l’univers du traitement des données non seulement dans le domaine informatique mais aussi d’autres secteurs comme la santé.